Article masculin

Bien choisir entre cloud privé, cloud public et cloud hybride

Migrer vers le Cloud est une décision de plus en plus fréquente pour les entreprises. Et justement, le modèle informatique du futur ne manque pas d’atouts. Nous vous proposons de les découvrir un à un dans cet article, avec les critères qui déterminent le meilleur type de Cloud.

Le Cloud répond en effet efficacement aux problématiques liées à la gestion du système d’information : capacité, puissance, sécurité, service, etc. sans oublier la mobilité, puisque les applications comme les données sont désormais accessibles en permanence et à distance. C’est tout simple, il suffit de disposer d’un appareil connecté à Internet. Cette configuration est par ailleurs plus économique, puisque l’entreprise économise ses ressources matérielles, humaines et financières.

Le Cloud public est le type le plus répandu. Le fournisseur de service prend en charge tous les investissements matériels et met ses infrastructures à la disposition de multiples clients, particuliers ou professionnels. Il s’assure de fournir suffisamment d’espace disque et de puissance pour satisfaire constamment les attentes de tous les utilisateurs. Ceux-ci sont alors facturés uniquement pour les services qu’ils consomment. Plusieurs entreprises proposent ce type de services, le Cloud Ikoula express en est un excellent exemple.

Le Cloud privé est idéal pour les grands groupes ou les entreprises exploitant une boutique en ligne, ce qui implique la criticité de la disponibilité, de la rapidité, de la sécurité . . . L’entreprise est propriétaire de son parc matériel, et le modifie à sa guise, ajoutant plus facilement un serveur virtuel ou tout autre équipement (un nœud) lorsque ses besoins en charge augmentent.

Par ailleurs, les ressources étant réservées à son usage, elle peut ajuster le paramétrage à ses exigences propres en ce qui concerne l’accessibilité, mais surtout la sécurité, puisqu’un Cloud public ne peut assurer le très haut niveau que ces grosses structures recherchent souvent . . . Et comme les ressources matérielles sont garanties, l’ensemble délivre des performances plus élevées.

Le Cloud hybride est la troisième éventualité. Comme son nom l’indique, c’est une combinaison du Cloud public et le Cloud privé avec leurs avantages combinés. Avec ce modèle sur-mesure, une plateforme unique permet de moduler les ressources utilisées. En cas de pic, un Cloud public absorbe la surcharge, et le reste du temps, c’est le Cloud privé qui est utilisé. Lorsque l’entreprise déploie des outils spécifiques difficilement intégrables avec le Cloud, c’est le modèle idéal. De même, lorsque l’activité est fluctuante, il peut être superflu d’immobiliser des moyens dans des équipements qui ne seront pas exploités à leur maximum.

N’hésitez pas à vous faire conseiller par un spécialiste pour obtenir une réponse appropriée qui tienne compte de vos critères spécifiques. Ceux-ci se chargeront d’étudier votre dossier et de vous conseiller la typologie de cloud parfaitement adaptée à vos besoins.



Liens : http://ies.ikoula.com/cloud-prive, http://express.ikoula.com/cloud.

Mort de Simon Gautier : un décès rapide mais encore des questions

L'internaute - HighTech - Hier à 22:33
L'autopsie du corps de Simon Gautier, mort lors d'une randonnée en solitaire en Italie, a révélé que le Français était décédé 45 minutes après une chute, en raison d'une hémorragie. Une enquête pour "homicide involontaire" a cependant été

Crise italienne: la gauche propose une alliance au M5S mais sans Conte

L'internaute - HighTech - Hier à 20:04
La classe politique italienne restait en ébullition mercredi: le Parti démocrate (centre gauche) a proposé au Mouvement 5 Etoiles de former un gouvernement pour éviter un scrutin anticipé, périlleux pour la troisième économie de la zone euro,

Groenland: la Première ministre danoise "contrariée" mais "pas de crise" avec les Etats-Unis

L'internaute - HighTech - Hier à 15:55
La Première ministre du Danemark s'est dite mercredi "contrariée" par l'annulation d'une visite de Donald Trump après le rejet de son offre d'achat du Groenland, territoire autonome danois, assurant toutefois qu'il n'y avait "pas de crise" entre