Article masculin

Savez-vous ce qu’est une junior entreprise ?

Depuis 40 ans, les Junior-Entreprises (JE), associations implantées au sein des Écoles et Universités françaises, permettent aux étudiants de mettre en pratique l’enseignement théorique dont ils bénéficient.

Ces associations reposent sur l’esprit d’entreprise et mêlent trois composantes :

-une composante économique, en mettant les compétences, le dynamisme et la capacité d’innovation des étudiants à disposition des entreprises, des collectivités et des associations ; -une composante entrepreneuriale en donnant aux étudiants une première expérience de l’entrepreneuriat et en leur permettant de mettre en œuvre des projets innovants ; -une composante pédagogique et professionnelle en proposant aux étudiants une expérience concrète et valorisante favorisant l’insertion professionnelle, tout en étant rémunérés.



Ce sont en tout plus de 1 600 projets qui sont réalisés annuellement par 11 000 étudiants tous intervenants d’une Junior-Entreprise, dans des domaines tout aussi variés que les domaines de compétences des Écoles et Universités françaises.

Les questions que posent les taux négatifs

Les Echos-Economie - Il y a 2 heures
Le taux à 10 ans de la France est passé sous 0 %. Le stock mondial de dette à taux négatif est proche de son plus haut historique. Que signifie d'emprunter à taux négatif ? Quels sont les avantages et les risques ? Est-ce que les épargnants

Les autorités sur leurs gardes face au projet de monnaie digitale de Facebook

Les Echos-Economie - Il y a 3 heures
Soucieuse des risques de blanchiment et de financement du terrorisme, la France souhaite que les banques centrales se penchent sur les implications du Libra, la future monnaie digitale de Facebook. Les autorités attendent aussi le réseau social au

« La BCE n'évalue pas correctement le coût de sa politique de taux nuls »

Les Echos-Economie - Il y a 3 heures
Stefan Hofrichter, directeur de la recherche économique monde chez AllianzGI revient sur les propos de Mario Draghi qui ont provoqué une chute des taux souverains en Europe. Il estime que la politique monétaire ultra-accommodante de la BCE est « une