Article masculin

Au Japon, ce drone chassera les employés qui font trop d'heures supplémentaires

Au Japon, ce drone chassera les employés qui font trop d'heures supplémentaires

VIE DE BUREAU- Pour lutter contre le phénomène typiquement japonais des heures supplémentaires à rallonge, une société de sécurité du pays croit avoir trouvé la solution: un drone au bureau, chassant en musique à partir d'une certaine heure les employés trop zélés.

Le drone "T-Frend" rôde autour de ceux qui tentent de travailler trop tard le soir, leur envoyant dans les oreilles la chanson écossaise "Auld Lang Syne" (connue sous le titre "Ce n'est qu'un au revoir" en français), souvent utilisée au Japon pour annoncer la fermeture imminente des magasins.

Le drone est équipé d'une caméra dont les images peuvent être vues en temps réel à distance, et enregistrées. L'engin volant fait ses rondes de manière autonome, sur un trajet pré-programmé.

Taisei, la société qui a co-développé le système compte le mettre en service en avril au Japon, pour un prix d'environ 500.000 yens (environ 3770 euros au cours actuel), selon Norihito Kato, un dirigeant de Taisei.

Les développeurs du drone examinent la possibilité de le doter également d'une technologie de reconnaissance faciale, afin de pouvoir identifier les employés, ou de vérifier s'il ne s'agit pas d'intrus.

Les employeurs japonais se sont jusqu'à présent tournés vers des sociétés de sécurité pour inciter le personnel à cesser le travail à partir d'une certaine heure le soir. Mais ces sociétés elles-mêmes manquent de personnel pour remplir cette tâche ingrate, dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre dans le pays.

Sans grand succès, le gouvernement tente depuis des années de changer la culture d'entreprise dans le pays, où travailler plus longtemps que les autres est perçu comme une preuve de loyauté et de dévouement.

La mort par surmenage au travail (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, suicide) a même son nom au Japon: "karoshi". En octobre, un rapport du gouvernement avait évalué à 191 les cas de "karoshi" sur l'année fiscale achevée fin mars, et souligné que 7,7% des salariés japonais effectuent plus de 20 heures supplémentaires par semaine.

Lire aussi :

• Pour suivre les actualités sur Le HuffPost C'est la vie de bureau, cliquez ici • Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost • Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

" target="_blank"> Donner des RTT à un collègue, bientôt possible au-delà des cas d'enfants

Un quart des salariés français sont dans un "état d'hyperstress"

Près de 20% des salariés du privé renoncent à un arrêt maladie pourtant prescrit

• Pour suivre les actualités sur Le HuffPost C'est la vie de bureau, cliquez ici

À voir également sur Le HuffPost:


Lire la suite de l'article


Face à l'urgence climatique, Macron s'accroche au nucléaire

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a 1 heures | Catégorie : Actu  
ÉCOLOGIE - C'est une déclaration qui ne va pas faire remonter la cote d'amour d'Emmanuel Macron auprès des écologistes. "Le nucléaire n'est pas une énergie qui est mauvaise pour le climat." Alors qu'il pr&eacute

Soutenu par Mastercard, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a trouvé la solution pour combattre l’absentéisme dans les écoles : les repas scolaires !

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a 2 heures | Catégorie : Actu  
Un exemple suffit parfois à éclairer et à donner du sens. Comme celui de Maadhushika, 7 ans, écolière à Nagarkovil, dans le nord du Sri Lanka. Avec ses parents, ses frères et sœurs, cette petite

En Haïti, suivez le parcours des repas scolaires du PAM, produits localement, des champs à l’assiette (et vous allez être étonné !)

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a 2 heures | Catégorie : Actu  
Imaginez un écosystème vertueux, où les légumes cultivés localement sont récoltés par les paysans du coin, cuisinés par des cantinières du cru et mangés par les écoliers de