Article masculin

"Shithole" projeté sur la façade de l'hôtel de Trump à Washington

ÉTATS-UNIS - Ravalement de façade pour le Trump International Hotel de Washington? Samedi 13 janvier au soir, certains passants ont constaté que le bâtiment, symbole de l'empire immobilier du président américain, était recouvert d'Emojis "caca" et d'inscriptions "Shithole."

Mais que les employés de la Trump Tower se rassurent, il ne s'agit pas de graffitis à enlever ou d'une nouvelle peinture murale à recouvrir. Non, cette "cure de jouvence", comme l'explique l'édition américaine du HuffPost est l'oeuvre de l'artiste Robin Bell qui utilise des vidéoprojecteurs pour faire passer ses messages.

"C'est un endroit de merde" a donc été projeté sur les marches de l'hôtel, dans un clin d'œil évident aux mots racistes et vulgaires du président américain à l'encontre de Haïti et de certains pays d'Afrique qu'il qualifiait de "pays de merde." Une inscription accompagnée d'un flot d'emojis caca, comme vous pouvez le voir ci-dessous tournées et partagée par Robin Bell.


Lire la suite de l'article


Grâce à ses talents de couturière, elle réussit une greffe d'aile de papillon

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a 21 minutes | Catégorie : Actu  
ANIMAUX - Une fort belle manière de combiner sa passion et son travail. Romy McCloskey est une jeune américaine installée dans le Texas, dans le sud des États-Unis. Au quotidien, elle crée et conçoit des costumes

Ce nouveau test sanguin permettrait de détecter le cancer de manière précoce

Le Huffingtonpost-Actu - Hier à 23:53 | Catégorie : Actu  
SANTÉ - Un test sanguin expérimental a permis de détecter de façon précoce les huit cancers les plus fréquents dans 70% des cas en moyenne, donnant l'espoir de dépister la maladie avant même

U2 tacle Trump dans son dernier clip et fait entrer le KKK à la Maison Blanche

Le Huffingtonpost-Actu - Hier à 22:03 | Catégorie : Actu  
RACISME - Plus d'un an après son investiture les critiques envers Donald Trump ne faiblissent pas. Fortement critiqué par Hollywood, Meryl Streep en tête, le président américain ne plait pas plus aux musiciens. Le groupe