Article masculin

Mayotte: la législative partielle sera bien organisée, les barrages devraient être levés

Mayotte: la législative partielle sera bien organisée, les barrages devraient être levés.

MAYOTTE - Les maires de Mayotte se sont engagés à organiser la législative partielle de dimanche prochain, a annoncé mardi 13 mars au soir le ministère des Outre-mer après "l'accord de principe" obtenu sur place "entre l'État, les élus, les syndicats et les collectifs".

"Les maires de Mayotte se sont engagés à organiser les élections législatives partielles de cette fin de semaine", a indiqué le ministère peu après la fin de cinq heures de négociations à Dzaoudzi, dont la ministre Annick Girardin a salué "la qualité et la franchise des échanges entre chacune des parties".

En plein mouvement mouvement de contestation populaire dans ce département de l'océan Indien, plusieurs maires avaient menacé de ne pas organiser le scrutin de l'élection législative partielle des 18 et 25 mars, provoquée par l'annulation de l'élection en juin 2017 de Ramlati Ali (LREM), après un recours déposé par le candidat LR Elad Chakrina. Le gouvernement avait promis la semaine dernière qu'il en assurerait lui-même le bon déroulement si nécessaire.

Un calendrier et des réponses trouvés

Dans un communiqué, le ministère précise qu'"Annick Girardin s'est engagée avec l'ensemble des parties prenantes sur un calendrier et des réponses en termes de sécurité, de méthode et de présence de l'État sur le territoire dans un délai d'un mois". En particulier, des engagements ont été pris "pour renforcer la sécurité, la lutte contre la délinquance et la lutte contre l'immigration illégale".

Par ailleurs, le gouvernement a affirmé que les responsables du mouvement social qui secoue Mayotte depuis quatre semaines s'étaient "engagés" à débloquer dès ce mercredi les barrages qui paralysent l'île, une initiative qu'un porte-parole de l'intersyndicale s'est engagé à soumettre à la population.

"Nous allons rassembler demain la population place de la République" au chef-lieu Mamoudzou, "ils seront les seuls à décider: nous allons proposer cela et voir avec eux s'ils voient favorablement la levée des barrages", au moins pendant un mois, a déclaré ce porte-parole, Fatihou Ibrahime, saluant "des avancées réelles", avec notamment un "plan de lutte contre l'insécurité".

"Nous espérons que l'État n'est pas en train de nous mener en bateau"

"Je souhaite le retour au calme dans le territoire le plus vite possible puisque nous avons devant nous un court mois de travail", a dit de son côté Annick Girardin, sortie en pleine nuit de ces pourparlers avant de regagner Paris, où elle devrait participer mercredi 14 mars au matin au Conseil des ministres.

Une mission installée par la ministre, composée de Jean-Jacques Brot, ancien préfet de Mayotte, du général Lucas Lambert, directeur de la gendarmerie de l'Outre-mer et de Jean Courtial, conseiller d'État, doit dans les semaines qui viennent faire des propositions afin qu'"on puisse avoir rapidement à Paris un travail collectif avec les élus mahorais, avec les acteurs du monde économique et social mahorais, pour faire en sorte de trouver des solutions durables", a déclaré de son côté le Premier ministre Édouard Philippe lors de son direct hebdomadaire sur Facebook.

Selon Matignon, cette réunion visera à "étudier les conclusions" de la mission et à "trancher". "Nous espérons que l'État n'est pas en train de nous mener en bateau", a commenté Fatihou Ibrahime, "c'est un travail qui est fait sur la base de la confiance, nous allons juger pendant un mois", a-t-il dit.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

:{"plid":"23384212"}}" href="https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/13/a-mayotte-la-manifestation-deborde-et-oblige-les-elus-a-quitter-lhemicycle-sous-les-huees_a_23384212/?utm_hp_ref=fr-Annick-Girardin" target="_self">La manifestation déborde et oblige les élus à quitter l'hémicycle sous les huées

:{"plid":"23383604"}}" href="https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/12/a-mayotte-letat-muscle-son-jeu-pour-assurer-la-securite_a_23383604/?utm_hp_ref=fr-Annick-Girardin" target="_self">L'État muscle son jeu pour assurer la sécurité à Mayotte

:{"plid":"23383019"}}" href="https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/12/annick-girardin-arrive-a-mayotte-pour-tenter-une-sortie-de-crise-apres-trois-semaines-de-mobilisation_a_23383019/?utm_hp_ref=fr-Annick-Girardin" target="_self">Annick Girardin à Mayotte pour calmer une situation électrique à cause de l'insécurité

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook


Lire la suite de l'article


 » Une affaire de famille  » de Hirokazu Kore-eda.

Homactu-Actu - Il y a 8 heures
"Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu

Millionnaire, grâce à l'immobilier

MMasculin (actu) - Il y a 2 heures
En effet, vous pouvez devenir facilement millionnaire avec l'immobilier, en vous retroussant les manches et en faisant vous-même les travaux de réhabilitation d'un appartement

L'actrice Sondra Locke, ex-compagne de Cilnt Eastwood, est morte

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a moins d'une heure | Catégorie : Actu  
L'actrice Sondra Locke, ex-compagne de Cilnt Eastwood, est morte