Comment vaincre la solitude à 60 ans

  • août 18, 2020
  • 1633 Views
, Comment vaincre la solitude à 60 ans

Les gens disent souvent que la solitude vient après une désillusion sociale marquée en s’attachant trop à quelqu’un qui n’en valait pas la peine. Être seuls les aident à oublier les blessures qui leurs ont été infligées par une querelle amoureuse, ou une dispute avec un ami. Il existe cependant un état de solitude qui s’installe même en étant en couple, ou qu’on soit entouré de plein de personne. Les vieilles personnes peuvent-ils éviter d’être seules ? Comment faire pour que cela n’affecte pas négativement leurs vies ?

Comment on peut se faire des amis après 60 ans ?

Il est vrai qu’à cet âge, les enfants sont indépendants et mariés, pour la plupart, mais ce n’est pas une raison pour se lamenter. La règle qu’il faut suivre est toujours celle qui a servi même lorsqu’on était jeune : « chercher quelqu’un avec les mêmes centres d’intérêt. » Mais comment me direz-vous ? C’est simple :

  • Les gens, à cet âge, font des loisirs classiques comme le bingo, le scrabble, etc. Mais surtout, ils en profitent pour être ensemble entre amis.
  • Des tas de gens entretiennent leurs corps en faisant du sport. Il est donc possible de se faire des amis de la même capacité physique dans une salle de sport.
  • Les événements sociaux dans le quartier attirent plus les personnes âgées que les jeunes. Je ne dis pas par rapport à cela que les jeunes ne viennent pas, mais qu’ils ne sont pas trop attirés par cela.

Bien d’autres façon de se faire des amis existent et peuvent aider à ne pas être seul. C’est simple, soyez vous-même et n’ayez pas peur de la solitude.

Comment ne pas avoir peur de la solitude ?

Beaucoup pensent qu’être seul veut dire qu’on n’est pas sociable, ou qu’on est trop vieux pour trouver un ami. C’est totalement faux. Il existe de nombreuses villes dans le monde où les clubs de rencontre aident les gens à se défaire de la solitude. Ayant toutes les tranches d’âge, ces clubs dites « de rencontre » sont souvent faits pour ceux qui cherchent l’amour. Mais l’amitié n’est pas du tout exclue.

C’est peut-être aussi un sentiment de manque qui vous fait sentir seul. Dans ce cas-là, essayez d’identifier ce qui vous perturbe ou ce qui cause votre sentiment de solitude. Ensuite, essayez d’en parler à quelqu’un de votre entourage, un ami ou quelqu’un de votre famille. Enfin, si nécessaire, vous pouvez consulter un thérapeute pour vous aider.

D’un autre côté, la solitude n’est pas toujours forcément négative pour ceux qui savent la gérer. En effet, pourquoi ne pas aussi essayer de tirer le meilleur parti de la solitude ?

Tirer le meilleur parti ? Comment ?

C’est peut-être un bon moyen pour vous pencher sur votre vie et attaquer vos problèmes avec une très bonne concentration vous ne croyez pas ? Les gens utilisent la solitude comme un moyen de motivation pour les aider à faire ce qu’ils ont toujours eu envie de faire. En effet, lorsqu’on est seul, ou lorsqu’on se sent seul, le temps passe très lentement et du temps, on en a beaucoup. Alors comment on fait pour gérer le temps qui nous est imparti :

  • Il faut prévoir des occupations qui font plaisirs lorsqu’on est seul.
  • Il faut apprendre à se découvrir et à prendre soin de soi.
  • Il faut se détendre et profiter un peu du temps d’être seul pour résoudre les problèmes.

Des gens profitent du fait d’être seuls pour mettre le point sur leurs vies et se rapprocher plus de leurs familles mais ne cherchent pas à combler le vide.

Est-ce que la solitude est bénéfique ou est-ce nuisible pour la santé ?

Cet article vous permet de savoir comment ne pas être seul après 60 ans, comment se préparer à cet âge et à la solitude qu’il engendre, et enfin, comment tirer le meilleur parti de la solitude. Ce ne sont pas des affirmations qui viennent de mon analyse, ce sont plutôt des synthèses d’analyses qui proviennent d’autres gens. Il est difficile d’assurer un avenir plein de sérénité avec une activité sociale très présente, mais pas impossible. Il suffit de ne pas avoir peur et d’avancer sans se précipiter.